Dernière mise à jour : 08/12/2022

Liquidation Judiciaire

Définition

La liquidation d’une entreprise est une décision prononcée par le Tribunal lorsqu'une entreprise n’ayant aucun avenir économique ne peut être sauvée.

Le liquidateur est chargé d'enregistrer les créances, de licencier les éventuels salariés, de recouvrer l'ensemble des actifs (mise en vente des biens de la société) afin de régler un maximum de dettes.

 

Planning simplifié

 

L’ouverture de la procédure

  • soit la liquidation est prononcée sur conversion d’une procédure de sauvegarde ou de redressement judiciaire,
  • soit c’est le dirigeant de l’entreprise qui dépose au greffe compétent (TGI ou TC) une déclaration de cessation des paiements, au plus tard dans les 45 jours après l’arrêt des paiements.

Le tribunal convoque le dirigeant en chambre du conseil (audience non publique). Il prononce l’ouverture d’une procédure de liquidation judiciaire et désigne un liquidateur.

 

Le déroulement de la procédure

Exceptionnellement, le maintien de l’activité peut être autorisé pour une durée maximale de 3 mois ; un prolongement peut cependant intervenir sur demande du ministère public.

Il est procédé à la rupture des contrats de travail des salariés dans les 15 jours de l’ouverture de la procédure pour assurer la garantie du règlement par le FNGS des créances salariales.

Il est procédé à l’inventaire des actifs de l’entreprise avec son dirigeant.

 

Liquidation judiciaire (classique)

Le liquidateur procède à la vérification des créances et convoque à cet effet le dirigeant. La réalisation des actifs et le recouvrement des créances sont engagés. Les procédures judiciaires sont engagées ou poursuivies par le liquidateur, èq qualités.

Au terme de ces opérations, la clôture est sollicitée par le liquidateur auprès du tribunal. Le débiteur est convoqué par cette juridiction pour entendre prononcer la clôture de la procédure collective.

 

Liquidation judiciaire simplifiée

Le tribunal détermine les biens pouvant faire l’objet d’une cession de gré à gré et le liquidateur y procède.

Au terme du délai de 3 mois, si les biens n’ont pu être vendus, il est procédé à la vente aux enchères publiques des biens subsistants. Il n’est procédé qu’à la seule vérification des créances pouvant venir en rang utile dans les répartitions. Au terme de ces opérations la clôture est sollicitée par le liquidateur auprès du tribunal. Le débiteur est convoqué par cette juridiction pour entendre prononcer la clôture de la procédure collective.

Contactez-nous

Utilisez le formulaire de contact

Nos sites

  • BTSG² ILE-DE-FRANCE
  •           15, Rue de l'Hôtel ville CS 70005 92200 NEUILLY-SUR-SEINE
  • BTGS² PACA
  •           51, Rue Maréchal Joffre 06000 NICE
  •           2, Avenue Aristide Briand CS 30751 06605 ANTIBES Cedex
  • BTSG² AUVERGNE-RHÔNE-ALPES
  •           28, Rue Plaisance 73000 CHAMBERY
  •           129, Rue Chaponnay - 69003 LYON
  • BTSG² BOURGOGNE-FRANCHE COMTE
  •           22, Quai Gambetta 71100 CHALON-SUR-SAÔNE
  • BTSG² NOUVELLE AQUITAINE
  •           2, Avenue Thiers CS 30159 19104 BRIVE CEDEX
  •           19, Bd. Victor Hugo CS 20206 87006 LIMOGES CEDEX 1
  • BTSG² HAUT-DE-FRANCE
  •           Tour MERCURE - 6ème étage- 445 Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING

Liens utiles